À trois jours du début de l’Open d’Australie, Andy Murray a annoncé en conférence de presse qu’il prendrait sa retraite après Wimbledon si son corps le lui permettait. Un véritable séisme sur la planète tennis.

Interrogé à l’occasion du tournoi de pré-saison à Brisbane sur sa hanche, le Britannique a dans un premier temps expliqué que ça n’allait pas fort. Il a ensuite quitté prématurément la salle avant de revenir et faire un topo plus détaillé de sa situation.

 “Désolé. Ça ne va pas fort.  Je me bats depuis des mois. Cela fait une vingtaine de mois que je souffre terriblement. J’ai fait pratiquement tout ce qui était en mon pouvoir pour essayer que ma hanche aille mieux. Mais ça n’a pas aidé des masses… Ça va mieux qu’il y a six mois mais la douleur est encore intense. C’est dur…”

Ému, le vainqueur de l’US Open (2012) et double vainqueur de Wimbledon (2013, 2016) a ensuite livré un discours qui laisse les fans de tennis et les journalistes sans voix. D’habitude si souriant, Murray avait le visage marqué au moment d’annoncer la fin imminente de sa carrière de tennisman professionnel. L’Open d’Australie pourrait être son dernier tournoi mais il va tenter avec le courage et la détermination qu’on lui connait de pousser jusqu’à Wimbledon. Chez lui, en Grande-Bretagne. Malheureusement, son corps et cette maudite hanche ne lui laisseront peut-être pas cette occasion.

Total
9
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.