À 18 heures ce jeudi a eu lieu le tirage au sort de la Ligue des Champions 2019-2020. C’est à Monaco que le PSG, Lyon et le LOSC ont eu vent des adversaires avec lesquels ils allaient croiser le fer en C1 cette saison. Si Lille, dans le chapeau 4, allait forcément tomber dans un groupe compliqué, le PSG et Lyon pouvaient être épargnés. Alors, que peut-on attendre de ces phases de poule ?

Des barrages pour compléter les chapeaux

Avant le tirage ont eu lieu mercredi soir les derniers matchs de barrage de cette C1. Contrairement au tour précédent, ces barrages n’ont pas accouché d’immenses surprises. Après un match nul et vierge à l’aller (0-0), l’Ajax est parvenu à se hisser en phases de poules. Logiquement. Une victoire 2 buts à 0 à domicile qui permet ainsi au demi-finaliste de la dernière édition d’espérer réitérer l’exploit.

Même constat pour l’Olympiakos. 3 ans après leur dernière apparition en Ligue des Champions, les coéquipiers de Valbuena ont confirmé le succès 4 buts à 0 acquis à l’aller. Une victoire 2 buts à 1 face au Krasnodar leur permet ainsi de retrouver ces phases de poule. Enfin, dans les autres rencontres, Bruges, le Slavia Prague, l’Etoile Rouge et le Dinamo Zagreb se sont tous qualifiés.

Ainsi, ces 6 équipes sont venues compléter le tableau déjà fourni de cette édition de la Ligue des Champions 2019-2020. Ce sont donc au total 32 équipes qui viseront un sacre européen le 30 mai prochain au Stade Ataturk, en Turquie. Avec, parmi eux, 3 clubs français : le PSG, l’OL et le LOSC. Respectivement dans les chapeaux 1, 3 et 4, on pouvait donc s’attendre à un tirage compliqué pour au moins 2 d’entre eux.  Le LOSC, « petit poucet » de cette C1 (club qui possède le moins de points à l’indice UEFA des 32 équipes en lice) et son coach Christophe Galtier espéraient toutefois du lourd. Et ils ont été servis.

C1 chapeaux
Les 4 chapeaux de la Ligue des Champions cette saison

Un groupe serré pour Paris, le LOSC bien loti

Dans le chapeau 1, Paris pouvait toutefois tomber sur de gros morceaux. Avec le Real, l’Atletico ou Dortmund dans le pot 2, le champion de France pouvait, comme l’an passé, tomber sur le « groupe de la mort ».

Et si certains groupes semblent légèrement plus relevés, Paris est tombé sur un ogre. Avec le Real Madrid, ces phases de poule promettent un grand spectacle. Ainsi qu’un test grandeur nature pour les Parisiens. Si le Real n’est plus celui qui a remporté 3 C1 d’affilée, les Madrilènes demeurent une équipe de laquelle il faut se méfier au plus haut point. Car elle demeure malgré tout une équipe capable de battre n’importe qui. Mais ce sera aussi l’occasion pour Paris de se hisser au niveau dès le début de la compétition. Surtout, Paris retrouvera son adversaire blanco pour la 3ème fois en 4 ans. Presque un classique.

Image associée
Face au Real, Paris devra être à son meilleur

Heureusement, le reste du tirage a été plus clément pour les Français. Avec Bruges et Galatasaray, Paris est favori pour terminer 1er de son groupe. Devant le Real, donc. Car les hommes de Zidane sont en reconstruction. Et que Paris paraît légèrement plus sûr de sa force que les Madrilènes. Il faudra également se méfier des coéquipiers de Valbuena qui mettent toujours beaucoup d’intensité dans leurs rencontres. En tout cas, il faudra être extrêmement sérieux pour espérer répondre aux attentes côté parisien.

Quant au LOSC, avec Chelsea, Valence et l’Ajax, le club lillois est tombé dans un groupe compliqué comme prévu. Bien sûr, il aurait pu tomber sur pire. Mais entre les attentes de Galtier et la volonté du club de se qualifier pour les 1/8èmes de finale, ce groupe paraît idéal pour disputer de belles rencontres européennes face à des équipes de niveaux similaires. Mais entre un Chelsea qui connaît des trous d’air par moments, une Ajax démunie de ses deux meilleurs joueurs et qui a peiné à se qualifier face à l’APOEL ou un Valence qui, bien que très bon, reste derrière les trois mastodontes espagnols, le LOSC pourrait bien avoir une carte à jouer. Et plus encore.

Le groupe de la mort, le groupe de la vie

Une fois n’est pas coutume. La saison passée, déjà, le Barça n’avait pas été épargné par le tirage au sort. Difficile de penser que cette saison pourrait être pire. Et pourtant. Le groupe F est bien le groupe de la mort. Avec Barcelone, Dortmund, l’Inter et (…), nul doute que le spectacle sera au rendez-vous dès ces phases de poule. Le Borussia de Lucien Favre est en pleine bourre depuis la saison passée. Développant un jeu spectaculaire et offensif dans son antre du Signal Iduna Park, nul doute que les 2 rencontres face au FC Barcelone seront un délice pour les yeux. Avec une ambiance de folie.

dortmund
Face à un Borussia éclatant, Barcelone aura fort à faire

L’autre gros groupe, c’est celui de la Juventus. Avec l’Atletico en reconstruction, le Bayer Leverkusen et le Lokomotiv Moscou, les Italiens sont dans une situation similaire à celle de Paris. Favori face à une équipe en reconstruction, le club du Piémont devra toutefois se montrer extrêmement sérieux pour ne pas connaître une immense désillusion.

En revanche, c’est le jackpot pour l’OL. Pourtant situés dans le chapeau 3, les coéquipiers de Lucas Tousart ont bénéficié du groupe le plus à leur portée. Avec le Zenith, Benfica et Leipzig, Lyon aura même la possibilité de terminer en tête de son groupe s’il se montre au niveau affiché la saison passée. Lyon aurait pu tomber sur bien pire. Mais le club de Jean-Michel Aulas a eu de la réussite compte tenu du niveau des autres groupes. Et les hommes de Sylvinho sont les mieux lotis des 3 clubs français.

Enfin, Manchester City est tombé dans le groupe avec le moins d’adversité. Le champion d’Angleterre en titre, avec le Shaktar, Zagreb et une surprenante Atalanta, se doit de finir er d’un groupe qu’il doit survoler. Les hommes de Pep Guardiola, bien qu’irréguliers en C1, sont toutefois les ultra-favoris dans la quête à la 1ère place. Et devraient, sauf cataclysme, ralliés les 1/8èmes de finale de la C1 une fois de plus.

Tirage complet

1ères rencontres les 17 et 18 Septembre 2019

Groupe A. Paris SG, Real Madrid, Bruges, Galatasaray.

Groupe B. Bayern Munich, Tottenham, Olympiakos, Etoile Rouge.

Groupe C. Man City, Shaktar Donetsk, Dinamo Zagreb, Atalanta.

Groupe D. Juventus, Atletico, Bayer Leverkusen, Lokomotiv Moscou.

Groupe E. Liverpool FC, Napoli, Salzburg, Genk.

Groupe F. FC Barcelone, Borussia Dortmund, Inter Milan, Slavia Prague.

Groupe G. Zenith St Petersbourg, Benfica, OL, Leipzig.

Groupe H. Chelsea, AFC Ajax, Valence, LOSC.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.