Le 7 juin, la France débutera sa Coupe du Monde contre la corée du Sud et aura à cœur d’imiter son homologue masculin.

La Coupe du Monde féminine arrive à grand pas. Corinne Diacre, la sélectionneuse, a constitué son équipe de vingt-trois joueuses. Le match d’ouverture opposera les Bleues à la Corée du Sud, le 7 juin prochain au Parc des Princes. En attendant le coup d’envoi, Sport’s House vous propose de découvrir les six attaquantes sélectionnées.

⇒ Viviane Asseyi : Girondins de Bordeaux, 32 sélections

Viviane Asseyi a réussi la meilleure saison de sa carrière avec les Girondines de Bordeaux (12 buts en D1).

Viviane Asseyi est née le 20 novembre 1993 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). Elle commence sa carrière professionnelle au FC Rouen en 2008 et marque alors presque autant de buts que de matchs joués en division 2. Un an plus tard, elle rejoint le Montpellier HSC, avec lequel elle participe aux finales du Challenge de France en 2010, 2011 et 2012. En 2016, elle rejoint l’Olympique de Marseille et depuis 2018, elle évolue au sein des Girondins de Bordeaux.

⇒ Delphine Cascarino : Olympique lyonnais, 13 sélections

A 22 ans, Delphine Cascarino compte 3 buts en 13 sélections parmi les Bleues.

Delphine Cascarino est née le 5 février 1997 à Saint-Priest (Auvergne-Rhône-Alpes). Elle fait ses premiers pas à l’AS Saint-Priest (2006-2007) et à l’AS Manissieux Saint-Priest (2007-2009), avant de rejoindre l’Olympique lyonnais, en 2009. Après un parcours junior dans ce club, elle décide d’y rester pour faire son parcours professionnel. C’est avec ce club, qu’elle remporte 5 Championnat de France, 4 Coupe de France et 4 Ligue des champions. En 2012, elle remporte la Coupe du monde des moins de 17 ans, puis le Championnat d’Europe des moins de 19 ans en 2016. La même année, elle gagne le Ballon de bronze de la Coupe du monde des moins de 20 ans.

⇒ Kadidiatou Diani : Paris Saint-Germain, 47 sélections

Kadidiatou Diani reste sur 3 buts lors des deux dernières rencontres internationales.

Kadidiatou Diani est née le 1er avril 1995 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Après sept ans au Juvisy FCF (2010-2017), elle évolue depuis 2017 au Paris Saint-Germain. En 2012, elle fait partie des finalistes du Championnat d’Europe féminin des moins de 17 ans. La même année, elle remporte la Coupe du monde des moins de 17 ans, puis le Championnat d’Europe féminin des moins de 19 ans l’année suivante.

⇒ Valérie Gauvin : Montpellier HSC, 19 sélections

Buteuse face à la Chine pour le dernier match de préparation, Valérie Gauvin est un atout majeur pour les Bleues.

Valérie Gauvin est née le 1er juin 1996 à Saint-Clotilde (Saint-Denis de la Réunion). C’est avec le Toulouse FC, après le parcours junior (2008-2012) puis professionnel, qu’elle commence en première division, lors de la saison 2012-2013. Depuis 2014, elle évolue au Montpellier HSC. Elue meilleure buteuse du championnat de France D2 2013-2014 avec 32 buts en 20 matchs, elle est également sacrée meilleure joueuse de la saison la même année. Le 4 mars dernier, le doublé de l’attaquante face à l’Uruguay a marqué les esprits.

⇒ Emelyne Laurent : EA Guingamp, 5 sélections

Emelyne Laurent est surnommée “Crevette” à cause de son mètre 61.

Emelyne Laurent est née le 4 novembre 1998 à Fort-de-France (Martinique). Formée au Montpellier HSC (2013-2016), elle rejoint ensuite les Girondins de Bordeaux (2016-2017). Durant la seconde partie de la saison 2016-2017, elle se révèle en marquant 5 buts en 9 matchs. Durant l’intersaison, elle rejoint l’Olympique lyonnais, est sacrée championne de France et termine meilleure buteuse de l’Euro U19. Depuis janvier 2019, elle est prêtée à l’En avant de Guingamp.

Eugénie Le Sommer OL : 159 sélections

Eugénie le Sommer est la deuxième buteuse de l’histoire des Bleues avec 74 buts.

Eugénie Le Sommer est née le 18 mai 1989 à Grasse (Alpes-Maritimes). Elle fait ses premiers pas professionnels avec le stade Briochin (2007-2010). C’est sous les couleurs de ce club qu’elle remporte le trophée UNFP de meilleure joueuse, à l’issue de la saison 2009-2010. Puis elle signe un contrat avec l’Olympique lyonnais qu’elle n’a toujours pas quitté, 9 ans plus tard. Au cours de la saison 2014-2015, elle remporte à nouveau le trophée UNFP de meilleure joueuse. Le 11 février 2018, son triplé en coupe de France face à Toulouse lui permet de battre le record de Lotta Schelin du nombre de buts marqués à l’OL. Elle devient ainsi la meilleure buteuse de l’histoire des Fenottes avec 257 buts. Blessée à quelques jours du Mondial, Eugénie le Sommer a l’objectif de jouer le match d’ouverture.

Victoire Panouillet


Découvrez également :

LES GARDIENNES

LES DÉFENSEURES

LES MILIEUX DE TERRAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.