La Moto E fait son apparition dès la saison prochaine.

Longtemps en pourparler auprès de la FIM (fédération internationale de moto) et de la Dorna (actuel promoteur du Moto GP), la E-Moto s’apprête à faire ses premiers tours de roue pour la prochaine saison 2019. Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

Même recette que la formule E ?

Sur l’aspect mécanique, la moto E sera en effet structurée de la même manière ; les différentes écuries courront donc sur un châssis unique. Le choix de ce châssis aura été l’un des plus gros sujet de discussion entre la Dorna et la FIM. C’est finalement la marque Energica qui sera utilisée.

« Excellence, performance et qualité ». Voici les mots utilisés par Carmello Ezpeletta, le CEO de la Dorna, pour qualifier les montures Energica. S’il ne tarit pas d’éloges sur le constructeur transalpin, celui-ci aura fort à faire. En effet, originaire de Modène en Italie, Energica, créée en 2010, ne jouit pas d’une grande expérience en la matière. Leader du marchéde la moto électrique et réputée fiable, Energica devra proposer une machine compétitive pour permettre à la Dorna de bien vendre son projet.

Succès garantie ?

Rien n’est moins sûr ! C’est sûrement pour ça que la Dorna mise sur une compétition dite « d’exhibition » pour promouvoir la formule E. La prise de risque est donc limitée, évitant une  possible catastrophe industrielle pour le promoteur. Sous forme de coupe, les courses auront lieu comme pour les autres catégories de motos soit, en marge de la course mère : la Moto GP. Ce choix peut s’avérer à double tranchant pour la Moto E. Si pour le coup, la promotion en sera réduite, le spectacle proposé, lui,sera mis en concurrence directe et ce auprès d’un public exigeant : les fans de motos.

Le verdict tombera donc très prochainement pour la Moto E. Succès ou fiasco, le coup de poker tenté par la Dorna ne sera peut-être pas coûteux. Il devra en tout cas faire face aux mêmes clichés que la formule E et sera à coup sûr sévèrement critiqué par des spectateurs habitués à des courses spectaculaires.


Le petit + :

Vous pouvez suivre notre partenaire Pack’mas Minga – Chronique de passionnés pour les passionnés sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.