Les Playoffs, ça commence maintenant !

82 matchs de saison régulière, c’est long et pas toujours intéressant. Sauf que là, les tickets qualificatifs se sont payés chers. Ne pas se blesser, arriver en forme et sur une bonne dynamique, tels sont les ingrédients à mettre pour entamer la recette des Playoffs. Des records au tanking en passant par des performances légendaires, la saison régulière s’est achevée hier. C’est maintenant l’heure de vérité. On oublie tout ce qui s’est passé pendant 6 mois.

La Conférence Ouest nous a elle aussi réservé son lot de surprises. Même si Milwaukee a réalisé le meilleur bilan de l’année (60-22), comme à son habitude, elle s’est avérée plus relevée qu’à l’Est. Les Los Angeles Clippers, 8ème, ont le même bilan qu’Indiana (5èmeà l’Est). Même si cela fait déjà un petit moment que nous connaissons les huit qualifiés pour les Playoffs, seulement 9 victoires séparent le premier et le dernier qualifié. La première place a mis longtemps à se décider. Golden state a gardé son trône, non sans mal. En effet, la surprenante équipe de Denver lui a tenu tête pendant près de six mois, emmenée par un Jokic record. OKC et San Antonio ont quant à eux dû batailler ferme pour se qualifier, le dernier affrontant le tenant en titre au premier tour… Les clippers ont été la surprise de cette saison, défiant tous les pronostiques et accrochant la dernière place. Et que dire du big fail des Lakers qui ont sombré petit à petit dans les méandres de la conférence.Individuellement, Russell Westbrook a terminé sa 3èmesaison de suite en triple double tandis que James Harden a collé 30 pions à chacune des équipes de la ligue… Ca promet. De grosses affiches dès le premier tour, un champion confiant, et des outsiders prêts à renverser le roi Golden State. Les paris sont lancés.

1er : Golden State Warriors -> le favori

Bilan : 57-25

Le double champion en titre a gardé son leadership à l’ouest malgré une rude résistance de Denver. Il a vécu une saison en dent de scie avec des blessures et des coups de sang. Rien d’alarmant.

Les +

  • L’expérience des grands rendez vous
  • La confiance en leur jeu
  • La présence de joueurs clutch qui savent se transcender dans les moments les plus chauds

Les –

  • La suffisance dans certains matchs

L’avis de Sport’s House : Golden State est clairement l’équipe favorite cette année encore. Houston est capable de réaliser une grosse performance Il faudra prendre au sérieux les autres équipes et ne pas crier victoire trop vite.

2ème : Denver Nuggets -> confirmer la forme de la saison

Bilan : 54-28

 

C’est la bonne surprise de l’Ouest. Le joker Jokic s’est fait une belle place dans la peinture, Murray à la mène. Si les pronostiques ne les mettaient pas parmi les favoris, Denver a fait une saison sans pression et a tenu tête à Golden State. Eux qui n’ont pas vu les Playoffs depuis 2013 auront tout à prouver.

Les +

  • L’association Jokic-Murray
  • le collectif léché

Les –

  • Le manque cruel d’expérience en Playoffs et la jeunesse de l’effectif
  • Le manque d’un scoreur naturel

L’avis de sport’s House : La pression sera en rendez vous pour montrer que ce les Nuggets ne sont pas qu’une équipe de saison régulière. Denver a encore tout à prouver pour être un grand de la conférence Ouest.

3ème : Portland Trail Blazers -> laver son honneur

Bilan : 53-29

Les Blazers ont réussi une saison de qualité en finissant 3ème avec victoire à Golden State mais ont eu de grosses difficultés à s’imposer contre les gros de la conférence. Lillard a tenu son rang avec des stats régulières (25,8 points, 6,9 assists).

Les +

  • Un banc de qualité avec des postes doublés
  • Damian Lillard en sauveur

Les –

  • La blessure de Nurkic
  • Le traumatisme des deux derniers playoffs

L’avis de sport’s House : Portland devra éviter de repenser au sweep des deux dernières éditions (4-0 contre les Warriors et 4-0 contre les pelicans) si elle veut se libérer et passer le premier tour. Surtout face au Thunder… Lillard doit s’imposer en vrai patron et Kanter aura fort à faire pour remplacer l’impact de Nurkic.

4ème : Houston Rockets -> le contender

Bilan : 53-29

Après un retard à l’allumage (1-5), Houston est monté en régime. Mais il a fallu attendre 29 matchs avant de voir leur bilan positif. Harden a réalisé une saison irréelle (36,6 points, 6,6 rebonds et 7,5 assists). Les Rockets semblent bien déterminer à aller au bout, malgré une 4èmeposition suspecte.

Les +

  • Harden en mission
  • Une équipe qui peut prendre feu à 3 points
  • L’expérience en playoffs des dernières années
  • Le retour de Chris Paul et l’apport de P.J Tucker et Eric Gordon

Les –

  • Houston compte trop sur Harden et le regarde souvent jouer
  • Le complexe avec les Warriors

L’avis de Sport’s House : Houston est l’équipe la plus dangereuse pour Golden State (qu’elle affrontera logiquement en demi-finale de conférence). Elle devra faire preuve de régularité et d’alternance dans son jeu, et montrer que le groupe est arrivé à maturité. Si les Rockets sont attendus, ils ne devront surtout pas sous estimer le Jazz au premier tour.

5ème : Utah Jazz -> passer un palier

Bilan : 50-32

Utah est une équipe franche qui joue les yeux dans les yeux Elle a mis du temps à remonter dans le classement à cause d’un calendrier difficile dès le début de saison. Après un exercice 2019 réussi et un mois de mars et avril sérieux, le Jazz a activé le mode Playoffs et retrouvera un ténor de la NBA, les Rockets…

Les +

  • L’impact et la dissuasion de Rudy Gobert dans la peinture
  • Donovan Mitchell en leader offensif
  • Equipe complète avec un collectif offensif et défensif

Les –

  • Le poste de meneur un peu light hormis Ricky Rubio
  • La régularité

L’avis de Sport’s House : Utah doit passer le palier des demi finales de conférence s’il veut progresser. Mais il affronte d’abord Houston puis Golden State au second tour… La marche semble encore bien haute.

6ème : Oklahoma City Thunder -> le mort de faim

Bilan : 49-33

OKC est le genre d’équipe capable du meilleur comme du pire mais reste sur une série de 5 victoires de suite. Russell Westbrook est encore sur une autre planète en réalisant sa 3èmesaison en triple double. Nombreux sont ceux qui les auraient vu plus haut dans la conférence. L’intégration de Markief Morris à l’intersaison commence à prendre forme.

Les +

  • Russell Westbrook l’extraterrestre
  • Paul George en mode MVP (28 points de moyenne)
  • Roster complet

Les –

  • Un collectif parfois défaillant
  • La réussite faible à 3 points de Westbrook
  • Le manque de leadership

L’avis de Sport’s House : Après les grosses désilions des deux dernières années en Playoffs (éliminés au 1ertour), OKC doit prouver son statut de grosses cylindrées à l’Ouest. Pour cela, le Thunder doit s’unir collectivement et ne pas viser les titres individuels. Le retour en forme de Paul George pourrait bien changer la donne. Si OKC ne dérape pas contre Portland au premier tour et San Antonio ou Denver au second, elle retrouvera Houston ou Golden State en finale de conférence.

7ème : San Antonio Spurs -> le baroudeur

Bilan : 48-34

Equipe en transition depuis le départ de Tony Parker, Kawhi Leonard, Dany Green, et l’arrêt de Manu Ginobili, les Spurs ont fait leur petit bonhomme de chemin et se sont qualifiés pour leur 22ème campagne consécutive. Aldridge et Derozan n’ont pas été très complémentaires mais San Antonio est la franchise avec le meilleur pourcentage à 3 points de la ligue.

Les +

  • La pâte et l’expérience de Greg Popovic
  • Des joueurs expérimentés
  • La pluie de shoots à 3 points

Les –

  • Un roster tout neuf et une équipe pas encore à maturité en Playoffs

L’avis de Sport’s House : Pas de Playoffs sans San Antonio. Ils affrontent les Nuggets dans un premier tour qui s’avère équilibré, malgré la différence de classement. Néanmoins, le tour suivant risque déjà d’être un frein avec OKC…

8ème : Los Angeles Clippers -> le décomplexé

Bilan : 48-34

L’invité surprise de cette conférence. Cette année, le spectacle était bien au Staples Center mais pas avec l’équipe que l’on attendait. La saison des Clippers et d’hors et déjà réussie, personne ne misait un kopeck sur l’équipe de Doc Rivers. En reconstruction depuis les départs de Blake Griffin et Chris Paul, la franchise de L.A aborde ces Playoffs sans aucune pression.

Les +

  • La folie de Lou Williams
  • Un jeu décomplexé
  • La patte Doc Rivers

Les –

  • Le manque d’expérience en Playoffs
  • Affronter les Warriors au premier tour

L’avis de sport’s House : L’objectif est simple. Tenter d’accrocher une victoire, voire deux, jouer libéré et ainsi éviter le sweep contre Golden State. Car on ne va pas se le cacher, la tâche est impossible. Le but sera de continuer la belle aventure, emmerder les Warriors au maximum et jouer les trouble fêtes.

 

A partir du 13 avril, une toute nouvelle compétition commence. Des séries où le moindre faux pas peut couter très cher. Le moment où les grands joueurs se révèlent et se dépassent, quoi qu’il en coûte. Golden State va-t-il réaliser le threepeat ? Houston peut-il mettre un terme à leur suprématie ? Milwaukee peut-il créer l’exploit ? Sport’s House vous donne son avis.

Mathieu Berujeau

Total
11
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.