Une médaille d’or pour couronner une saison dorée.

Chaque année, de nouveaux noms font leur apparition dans le cyclisme mondial. Des néo-professionnels qui débarquent dans la cour des grands, la tête remplie d’espoir. Néanmoins, peu d’entre-eux arrivent à confirmer les promesses placées en eux. Le belge Remco Evenepoel, véritable phénomène chez les juniors, semble, quant à lui, promis à un avenir dorée. Et si c’était lui la future terreur des pelotons?

Révélé au football, adulé au cyclisme

On entend souvent dire que le talent n’a pas d’âge. A l’instar de Kylian Mbappé au football, Remco Evenepoel fait partie de cette catégorie là. Le Belge, né le 25 janvier 2000, impressionne déjà tous les coureurs et observateurs par son coup de pédale et sa maturité dans les courses.

Pourtant, son destin aurait pu s’écrire loin des bicyclettes. Inscrit au football dès son plus jeune âge, le natif de Schepdaal y fait ses classes à Anderlecht, puis au PSV Eindhoven pendant trois ans. Capitaine de l’équipe des moins de 17 ans de la Belgique, Evenepoel ne parvient pourtant pas à percer dans le club de ses débuts. Après quelques mois au KV Malines, il décide d’arrêter sa carrière en cours d’année 2017. Hésitant entre l’athlétisme et le cyclisme, il opte finalement pour le vélo, marchant dans les pas de son papa Patrick, coureur professionnel de 1992 à 1994.

Il épingle son premier dossard en avril 2017 et remporte sa première course début août à l’occasion de la deuxième étape d’Aubel-Thimister-La Gleize. Il termine finalement sa première saison juniors avec 7 succès au compteur. 

Une année 2018 exceptionnelle

Attendu au tournant au début de cette nouvelle saison, le cycliste belge n’a pas tardé à lever les bras. Le 25 février, il attaque à plus de 50 kilomètres de l’arrivée de Kuurne-Bruxelles-Kuurne juniors et termine en solitaire. Le tout en s’offrant le luxe de franchir la ligne d’arrivée à pied en brandissant son vélo à bout de bras. Un début en fanfare qui va signer le commencement d’un véritable feu d’artifice.

S’il a notamment remporté la très corsée et réputée Course de la Paix, Remco Evenepoel s’est surtout illustré à l’occasion des différents championnats auxquels il a participé. Il réalise un premier doublé avec le contre-la-montre et la course en ligne juniors des championnats de Belgique. Quelques semaines plus tard, le jeune belge récidive à l’occasion des championnats d’Europe où il réalise un véritable festival. Parti à plus de 100 kilomètres de l’arrivée, il termine la course en ligne avec une avance supérieure à 10 minutes sur son dauphin ! Avant la cerise sur le gâteau lors des championnats du monde à Innsbruck où, malgré une énorme pancarte, il domine de nouveau ses adversaires dans les deux épreuves. Avec 26 victoires cette saison, il a écrasé de tout son talent ses concurrents.

Bien trop fort pour ses adversaires cette année, Evenepoel aura l’occasion de se frotter au gratin du cyclisme mondial dès l’année prochaine. Il vient en effet de signer un contrat professionnel de deux ans au sein de l’équipe belge Deceuninck-Quick-Step, managée par Patrick Lefevere. S’il ne devrait pas participer à beaucoup de courses World Tour, le prodige devrait privilégier les épreuves d’une semaine pour son baptême du feu.

Déjà comparé à la légende Eddy Merckx par bon nombre de journalistes, celui qui roule plus vite que la plupart des coureurs espoirs est promis à un brillant avenir. Offensif et ambitieux, le coureur de 18 ans rêve particulièrement de la Vuelta. S’il continue à ce rythme, il pourrait déjà faire parler de lui dès la saison prochaine. Evenepoel, un nom que vous n’êtes pas près d’oublier.

Nicolas Inizan

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.