Fiona Ferro, Roland Garros 2018, Simple Dames, 1er Tour, Photo : Julien Crosnier / FFT

Pas la plus médiatisée ni la plus connue des joueuses de tennis professionnelles, la française Fiona Ferro s’impose pourtant comme la plus grande promesse du tennis tricolore. À 21 ans, la joueuse originaire de Belgique poursuit discrètement mais sûrement son ascension vers le très haut niveau.

Débuts précoces

Née le 12 mars 1997 à Libramont-Chevigny, en Belgique, Fiona Ferro n’a pas tardé à se faire remarquer au niveau national. Championne de France à trois reprises dans les catégories de jeunes, la droitière fait ses premiers pas dans le monde professionnel en 2012, dès l’âge de 15 ans. Elle est d’ailleurs rapidement cataloguée comme la nouvelle pépite du tennis français. Si elle fréquente principalement le circuit ITF, la tricolore fait plusieurs apparitions sur le circuit principal à l’occasion de Roland-Garros. Les résultats tardant à venir, elle décide de donner une nouvelle orientation à sa carrière en se séparant de Pierre Bouteyre, son entraîneur depuis six années, en juin 2016. L’ancien coach d’Alizé Cornet est remplacé par Stéphane Huet au chevet de la joueuse âgée alors de 19 ans.

Roland-Garros, le tremplin

Après avoir été titrée à Grenoble en début d’année, à l’endroit même où elle avait effectué ses premiers pas professionnels en 2012, la Française disputait le 29 mai dernier son premier tour à Roland-Garros. Sa quatrième participation à ce tournoi du Grand Chelem. Titulaire d’une « wild-card » et opposée à l’allemande Witthöft , la 257ème joueuse mondiale remporte sa première victoire sur la terre battue parisienne au terme d’un match parfaitement maîtrisé (6-4, 6-2). Ce succès lui offre le droit d’aller défier la redoutable espagnole Muguruza au tour suivant. Malgré sa défaite en deux sets (4-6, 3-6), la jeune joueuse sort par la grande porte d’Auteuil pour ce qui marquera le tournant de sa saison, et peut-être de sa carrière par la même occasion.

En effet, la Française va surfer sur la dynamique de cette première victoire en Grand Chelem. Après les tournois ITF de Padoue et Montpellier, Fiona Ferro remporte son troisième titre consécutif à Olomouc le 22 juillet dernier. Invaincue depuis Roland-Garros, celle qui évolue au 157ème rang mondial en cette fin juillet semble enfin confirmer les attentes placées en elle.

Avec quatre titres et un bilan de 31 victoires pour onze défaites, Fiona Ferro réalise la meilleure saison de sa carrière. Une ascension remarquable et remarquée puisque Julien Benneteau, le nouveau sélectionneur de Fed Cup, semble compter sur elle pour évoluer en Equipe de France Tennisdans un futur proche. Ferro, un nom qui n’a donc pas fini de faire parler de lui.

Nicolas Inizan

Total
8
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.