« J’ai oublié d’apporter mon cerveau aujourd’hui » semblait dire JR Smith après sa boulette monumentale

Le monde de la NBA a assisté la nuit dernière à la plus magnifique, la plus dantesque, la plus hilarante, la plus criminelle mais surtout la plus stupide erreur que JR Smith ait pu faire dans sa carrière. En vérité c’est même la plus grosse bévue d’un joueur de basket en finale NBA, plaçant l’arrière des Cavaliers dans le Hall of Fame de la débilité.

Il y a des erreurs que l’on pardonne, d’autres moins. Celle ci fait figure de légende. JR Smith voulait passer à postérité, c’est désormais chose faite. Un buzzer beater ? Un contre sur Kevin Durant ? Noooooooon, que nenni ! Il a tout simplement flingué l’exploit que les Cavaliers allaient réaliser. Au lieu de ça, en plus de perdre le Game 1 en prolongation (124-114), c’est toute la série qui s’en retrouve maintenant impactée.

Enquêtes criminelles : L’affaire JR Smith « Gérard m’a tuer »

Les faits :
Nous sommes le vendredi 1er juin 2018 dans la petite bourgade d’Oakland. Les Warriors affrontent les Cavaliers pour la première manche des finales NBA. Malmenés tout le match par un LeBron en mode cojones (51 points à 59,4%, 8 rebonds, 8 passes), la tranquille ville californienne va être le témoin d’un crime odieux.
Il reste 4,7 secondes à jouer, George Hill est sur la ligne des lancers. Les Cavaliers sont en passe de réaliser un gros coup à l’Oracle Arena. Le premier est dedans, 107 partout. Malheureusement, le deuxième est trop court. C’est alors que va surgir dans l’ombre le pistolero de Cleveland… Peu en réussite sur la rencontre, JR Smith se bat comme un diable pour récupérer le rebond et s’apprête à assassiner Golden State d’un shoot glacial. Mais voilà, physiquement sur le parquet, son cerveau lui est resté sur le banc sur lequel s’est assis Kendrick Perkins. Il va alors courir en direction du haut du terrain et gérer la possession, comme un grand garçon, malgré les gestes incessants de LeBron. Victoooi… Ah non, le buzzer retentit et Gerard ne comprend pas ce qu’il se passe, comme l’intelligence artificielle défaillante de NBA 2k ou quand tu as laissé la manette trainer dans ton lit et que le joueur avance tout seul.
C’est un véritable tir dans le dos que vient d’asséner JR Smith à son équipe, l’air ébahi devant un LeBron fou furieux. « Beh je pensais que… » Trop tard, ce crime ne restera pas impuni. On en oublierait presque la défaite de Cleveland en prolongation, anecdotique pour le coup.

Un Fou à côté du Cavalier

Avec le ballon de la gagne à quatre secondes de la fin, le trublion des Cavs a trouvé le moyen de tout faire foirer level 100 à Fortnite, c’est dire le niveau. Mais bordel, que s’est-il passé dans la tête de JR Smith ?
Tous les grands joueurs savent comment gérer une fin de match, on apprend même cela dès gamin : regarder le chrono et le score, c’est le béaba. Mais pas JR ! Moitié fou, moitié génie, il n’y a que lui pour faire une bourde de la sorte. Et Javal McGee oui, qui nous a encore gratifié d’une action burlesque sous le cercle, on entend déjà le Shaq s’écrier au moment de son Shatin’ A Fool « That’s my man » avant de pouffer de rire devant le chef d’œuvre du premier. Ah ces deux là, quand ils feront un petit, qu’ils nous en gardent un.
Les Warriors n’en attendaient pas tant et fêtaient Noël avant l’heure, pilonnant en prolongation un cavalier tombé de son cheval. Si Jesus distribuait des pains, il y a maintenant JR Smith, le héros de tout un peuple.

Capable du meilleur comme du pire, c’est dans le pire que JR Smith est incontestablement le meilleur. Si cette erreur s’apparente à une faute professionnelle, les puristes ne lui en voudront pas. Après tout, le rire est le propre de l’homme et cette nuit là, JR Smith nous en a donné une bonne dose et pour des décennies. Sauf peut-être pour LeBron…Quand on voit ce que sont capables ses coéquipiers, il ne faudra pas s’étonner s’il décide d’aller voir ailleurs. Peu importe, continue JR !

Mathieu Berujeau

 

 

Total
21
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.