A 96 ans, Pete DuPré dit « Harmonica Pete » a livré une prestation d’une rare sensibilité.

Ce lundi, les Etats-Unis fêtaient leur traditionnel Memorial Day. Jour férié où l’on rend hommage aux militaires tombés au combat. Choisi pour interpréter le Star-Spangled Banner lors du match de soccer féminin Etats-Unis – Mexique, Pete DuPré, vétéran de guerre, a gratifié les spectateurs d’une superbe performance à l’harmonica.

Pete DuPré a 96 ans. Aîné d’une fratrie de quatre garçons dont le père avait connu la grande guerre à Verdun, il a vu ses frères s’engager dans l’armée qui n’a cependant pas voulu de lui. Après de nombreux refus, il a finalement été recruté pour soigner les soldats en tant qu’infirmier assistant chirurgical en Angleterre au sein de la 114th General Hospital Unit. Il s’occupait ainsi de nombreux blessés qui étaient rapatriés de toute l’Europe. Il avait ensuite été envoyé dans le Pacifique suite à l’attaque de Pearl Harbor.

Une performance unique

Harmoniciste dans l’âme, le pensionnaire de Fairport dans l’Etat de New-York ne perd jamais une occasion de sortir son instrument (de musique hein). C’est ainsi qu’il a été invité, à l’occasion du Memorial Day, à jouer l’hymne américain avant le match Etats-Unis – Mexique, match de préparation pour la Coupe du Monde féminine. A sa façon, et devant 26.000 spectateurs de la Red Bull Arena vacillant entre larmes et cris de joie, le vétéran a littéralement envouté le stade, recevant une ovation digne des plus grands mélomanes. Galvanisées par cet élan d’émotion, les Nord-Américaines se sont facilement imposées 3-0. Par la suite, il congratula chaleureusement les joueuses avant qu’elles regagnent leur bus. Chapeau bas monsieur Dupré, vous avez désormais volé la vedette à Stevie Wonder.

Lui qui « rafistolait » comme il le dit si bien les GI’s blessés, Pete DuPré a réussi à panser nos plaies le temps d’une partie de football. Le vétéran donne aujourd’hui des conférences afin d’expliquer son expérience mais surtout l’horreur et la folie de la guerre. Porteur d’un message de paix, l’ancien infirmier assistant chirurgical a rendu son interprétation virale. Si la musique est la langue des émotions, son adaptation a donné le frisson à des millions de fans.

Mathieu Berujeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.