Par son geste, Joe Ingles espère que son histoire aidera les familles à surmonter ce combat.

Aujourd’hui se déroulait la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Depuis 2008, elle met en avant un syndrome encore mal connu dans le but de mieux informer le grand public des réalités de ce trouble du développement. L’occasion pour Joe Ingles, joueur australien des Utah Jazz, d’agir et ainsi faire avancer la cause.

« Grâce à cette intervention précoce, nous avons vu des changements importants chez Jacob, et il y a maintenant un soutien considérable pour les enfants, leur familles et les personnes de tous horizons. La sensibilisation est tellement importante, c’est pour cette raison que nous avons décidé de passer le mot »

Une personne sur 150 est touchée dans le monde. Environ 430.000 personnes sont atteintes en France dont 25% d’enfants. Une des difficultés rencontrée par les parents d’enfants présentant ce trouble réside dans l’établissement du diagnostique, souvent compliqué. Un syndrome encore tabou, dont on connaît finalement peu les causes où chaque cas s’avère différent à traiter. Joe Ingles fait partie de ces parents. Son fils Jacob, 2 ans, est atteint d’autisme. Lui et sa femme Renae se sont immédiatement ralliés à la cause afin de sensibiliser le public et partager leur expérience. Entre vie de basketteur et celle de père d’un enfant autiste, Joe mène de front ses batailles.

Joe Ingles a reçu le soutien de ses coéquipiers afin de faire passer le message.

L’Australien n’est pas du genre à faire parler de lui. C’est un bon joueur de basket, qui chambre un peu sur le terrain mais c’est tout. Jamais vous ne le verrez à la fashion week dans les couloirs du stade, avec des accessoires fringants ou encore avec des chaussures de basket pompeuses à 5000 dollars. Aujourd’hui, la raison est différente. Ce mercredi 27 mars, le Jazz affront reçoit les Lakers. Kickstradomis, un artiste qui a dessiné de nombreuses paires de chaussures pour la franchise de l’Utah ces dernières années, a crée pour l’occasion des modèles originaux en cette journée spéciale, afin de faire passer le mot. Joe, aidé de Ricky Rubio, Rudy Gobert, Donovan Mitchell ou encore Ekpe Udoh, ont porté des chaussures customisées pour l’occasion avec écrit « Jacob » et des pièces de puzzle, symbole de la cause en faveur de l’autisme. En arborant cette paire si chère à ses yeux, il entendait sensibiliser la société et ainsi rendre ainsi hommage à son fils Jacob et à toutes les personnes touchées par ce trouble. Si la victoire des siens reste anecdotique pour lui, elle est primordiale pour le combat qu’il mène. Ainsi, l’organisation des Utah Jazz a délivré un chèque d’un montant de 1,2 millions de dollars destiné aux familles touchées par l’autisme mais également 5000 dollars pour chaque passe décisive de l’Australien.

Il y a des victoires qui vont au delà du sport. Avec ce geste, Joe Ingles montre qu’il y a des combats bien plus importants que ceux livrés chaque jour sur le parquet. Une preuve d’amour pour son fils, sa famille mais également un exemple pour tous les gens concernés par l’autisme.

Mathieu Berujeau

Total
35
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.