Il aura fallu attendre à peine 2 ans pour voir Klay Thomson battre le record historique de Stephen Curry.

Klay Thompson est un extraterrestre ! Alors que l’on pensait que l’arrière des Warriors était resté aux vestiaires depuis le début de saison, il s’est réveillé cette nuit pour battre le record du nombre de trois points dans un match, 14 au total. O.V.N.I !

Cela fait à peine 15 jours que la NBA a repris ses droits qu’un des records est déjà tombé. Il appartenait à Stephen Curry avec 13 tirs primés du parking. Quand ce n’est pas l’un, c’est l’autre vous me direz. Et bien oui. Avec un dégueulasse 5/36 depuis le début de saison à trois points, Klay Thompson était à la peine avant rencontrer les Bulls. Tir corrigé, le Splash Brother a tout simplement réalisé une performance 4XL ! Et c’est Chicago qui en a fait les frais.

Avec 10 trois points lors de la première mi-temps, l’insolent KT a martyrisé les pauvres Bulls du début à la fin. Eux qui n’avaient rien demandé à personne se sont retrouvés avec 42 points de retard à la pause (92-50) ! Cherchant à tout prix le record, les Warriors se sont mis au service de Thompson, Curry le premier. Caramba ! L’ancien pensionnaire de Washington State a dégainé à tout va lors du 3ème quart pour finalement inscrire son 14ème trois points du match, sous les applaudissements de ses coéquipiers mais aussi du United Center. C’est en toute logique que Steve Kerr a laissé son protégé sur le banc tout le 4ème quart temps, tout autant que les autres complices du massacre.

Sur Twitter, LeBron James n’a pas manqué de saluer la performance.

Fait marquant, peu après la reprise, Klay Thompson s’est entaillé le front et a dû se faire poser deux points de suture, cachés sous un bandeau jaune. Fallait pas l’énerver ! Il termine la rencontre avec 52 points, 14/24 from down town (10/13 à la mi-temps) et 5 rebonds. Le tout en à peine 26 min de jeu. Plus qu’un record, c’est un véritable récital que nous a livré l’arrière de la Dub Nation. « C’est un shooteur incroyable. Quand on a vu sa première mi temps, on prenait tous du plaisir à lui donner la balle et ça rentrait » annonçait Stephen Curry au micro de la NBA.

On dit que lorsque les joueurs arrêtent leur carrière, seuls les titres et les records restent. Celui là restera gravé à jamais et seul Curry saura un jour aller le chercher. Après les 41 points de Kevin Durant contre les Knicks, les 51 points de Steph Curry face à Washinhgton, Klay Thompson montre à son tour qu’il faudra compter sur lui cette année.

Revivez l’exploit historique de Klay Thompson :

Mathieu Berujeau

Total
8
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.