Manon Brunet félicitée par ses parents
L’équipe de France féminine de sabre a remporté le titre par équipe lors des Championnats du Monde d’escrime disputés à Wuxi, en Chine. Manon Brunet, Cécilia Berder, Caroline Queroli et la remplaçante Charlotte Lembach ont réussi l’exploit de dominer la surpuissante Russie, championne olympique et d’Europe en titre. Elles s’imposent 45 à 35 et apportent à la France son premier sacre au sabre par équipe depuis 2007. Au cœur de cette équipe, la lyonnaise Manon Brunet a confirmé son rang, pour le plus grand bonheur de Philippe, son papa. Entretien avec “Pilou”, le plus fidèle supporter de sa fille.

 

“Quels sentiments prédominent suite au titre de champion du monde par équipe de ta fille Manon?

Énormément de joie et beaucoup de fierté!  Je suis tellement content pour elle, cela récompense tout son travail effectué depuis de nombreuses années.

Comment as-tu vécu la compétition? Tu as pu suivre les rencontres à la télévision?

N’étant pas sur place, j’ai suivi par internet les tours précédents la finale. Je n’ai pu observer que les scores, car il n’y avait pas d’image en provenance de Chine. Il était d’ailleurs parfois difficile d’avoir du direct. Pour la finale, j’étais tellement stressé que j’ai attendu la fin pour aller voir.

Quel a été ton rôle dans la préparation de Manon?

Mon rôle est principalement d’essayer de la détendre, d’être présent et attentif à ses demandes quand elle en éprouve le besoin. Pendant cette période, on ne parle que très peu d’escrime. Je laisse ce soin aux membres du groupe France. Les entraîneurs, les athlètes, les kinés et les autres personnes qui composent le staff sont là pour cela. Nos échanges sont davantage humoristiques ou tournent autour des nouvelles de la famille. Je prends également un peu la température de ses ressentis, ses sensations.

Avez-vous eu des contacts réguliers durant la compétition?

Manon a passé 10 jours en Chine. Pendant ces séjours, on échange régulièrement excepté lors des jours de compétitions. Ensuite, on ne se contacte que lorsque l’épreuve est terminée.

Comment va se passer le retour de ta fille?

Celui-ci se fera en toute simplicité à la maison, avec la famille et les plus proches amis, autour d’une bonne bouteille de champagne. Après un petit coucou aux sponsors, elle profitera de son retour à la maison pour se reposer. C’est son havre de paix. Place ensuite aux vacances pour récupérer d’une saison éprouvante car comme tous les sportifs de haut niveau, mais amateurs, il faut gérer beaucoup de choses en même temps. Il faudra ensuite être prêt pour répartir de nouveau à l’entraînement en septembre.

Si tu avais un message à lui faire passer, quel serait-il?

Que je suis très fier d’elle et de sa maturité. Qu’elle continue à rester elle même, à la fois humble et travailleuse. Tant qu’elle aura cette détermination, cette envie et cette capacité à gérer conjointement sa vie sportive et professionnelle, qu’elle continue sa passion pour vivre ces moments de joie que seul le sport est capable de véhiculer.”

Nicolas Inizan

Total
750
Shares

1 commentaire

  1. Très bonnes questions posées et les réponses adéquates d’un Père ancien sportif. Ce qui permet à sa fille de donner le meilleur d’elle même. Bravo à Manon Brunet et Cécilia Berder ,Caroline Quérioli ,Charlotte Lambach pour leur titre de championne du monde . Cécilia Berder dit un titre en équipe est 10000 fois plus fort qu’un titre individuel: affirmatif !
    Car aucune fille n’est exclue . Cela est merveilleux et nous sommes aussi très heureux : Championne du monde !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.