Le mercato estival fermera ses portes dans un peu plus de 48 heures. Tous les clubs des 5 grands championnats ont déjà repris la compétition. Pourtant, beaucoup d’entre eux comptent sur ces dernières heures pour s’offrir des renforts de choix. Ainsi, de nombreux feuilletons connaîtront leur épilogue d’ici lundi, à minuit. Après de longues tergiversations. Et cette dernière ligne droite s’annonce d’ores et déjà haletante.

Une Anglaise qui bloque les manœuvres

On le sait, l’Angleterre n’est pas avare. Cet été encore l’a prouvé avec par exemple le transfert record pour un défenseur d’Harry Maguire vers Manchester United (87 millions d’euros). Pourtant, la fermeture du marché anglais le 8 Août contribue à bloquer une partie des manœuvres d’autres clubs européens. En effet, bien que pouvant toujours vendre leurs éléments, les clubs anglais se montrent, à partir de cette date, plus réticents à cette idée. Car ils ne pourront pas les remplacer jusqu’en janvier.

Or, lorsque l’on connaît l’impact et la densité de bons joueurs évoluant dans le Royaume, on peut se dire que cette fermeture prématurée a de quoi chambouler les plans de bien des clubs. Le Real Madrid en tête. Disposant toujours d’une enveloppe conséquente (on parle de 160 millions d’euros pour cet été), Zinédine Zidane cherche toujours à recruter Paul Pogba. Problème : Outre le fait qu’il ne pourra être remplacé, United n’a pas besoin de liquidités. Pourtant, les Merengues n’en démordent pas. Et si ce n’est pas Pogba (ou Eriksen qui serait le plan B du Real), nul doute que d’ici Lundi, un nouveau galactique rejoindra l’escouade madrilène dont le début de saison compliqué oblige Perez à s’activer pour recruter un top-player.

pogba mercato
Paul Pogba quittera-t-il l’escouade mancunienne ?

Du côté de l’Italie, l’Inter a effectué un très bon mercato. Avec Godin, Sanchez ou encore Lukaku, les Nerazzurri ont réalisé un premier match plein. Une victoire 4 buts à 0 convaincante face à Lecce. Pourtant, un doute demeure au sujet de Mauro Icardi. La star bleue et noire est depuis plusieurs mois en clash avec son club. Un temps pressenti à Monaco, cette piste est définitivement enterrée. Et en l’absence d’acheteurs du côté anglais, l’Argentin devrait rester une saison de plus à Milan. Toutefois, mis au placard malgré une demande en fin de semaine concernant sa réincorporation immédiate au sein de l’équipe première, il pourrait être l’objet d’une offre de dernière minute. Le procès intenté envers l’Inter par le numéro 9 va d’ailleurs dans ce sens. Difficile de l’imaginer rester après cet épisode.

Il se murmure d’ailleurs en coulisses que bien que l’Argentin veuille rester en Italie, éconduisant toutes les offres qui lui ont été faites, 2 prétendants seraient intéressés. L’Atletico Madrid. Et, plus étonnant, le PSG. Entre un Inter vendeur et un Icardi buté, l’avenir de l’Argentin semble indécis. Mais devrait animer ses dernières heures du mercato.

Le cas Neymar

Toutefois, bien que ronflants, ces noms ne sont pas les dossiers majeurs qui animeront cette fin de mercato. En effet, s’il y a bien un dossier qui surplombe les autres, c’est celui de Neymar. Désireux de quitter le club parisien pour retrouver le FC Barcelone, le Brésilien n’a pas encore de porte de sortie. D’après les infos circulant ces dernières heures, il semblerait même que Barcelone soit sur le point d’abandonner ce dossier. Il semblerait, seulement. Car ce dossier a été traité médiatiquement de la pire façon possible. La plupart des informations sur le sujet ont été contradictoires et même fausses. On a entendu à peu près tout et n’importe quoi sur le sujet. Difficile, dès lors, de penser que tout est joué.

Au-delà de l’accord financier que n’arrivent pas à trouver Barcelone et Paris, il faut aussi que Paris puisse trouver un joueur pour remplacer le Brésilien s’il venait à partir. Et ce, en moins de 48 heures. Bien sûr, Leonardo et cie ont déjà avancé leurs pions, sondant notamment un joueur comme Paulo Dybala pour rejoindre la capitale. Mais tout de même.

De l’autre côté, Barcelone doit aussi parvenir à convaincre ses joueurs de quitter la Catalogne pour rejoindre Paris. On le sait, le FC Barcelone n’a pas les liquidités pour recruter Neymar. Plusieurs solutions demeurent possibles malgré tout… Un prêt bancaire, un paiement en plusieurs fois ou, le plus probable, l’échange. Ces dernières heures, il se murmure du côté de l’Espagne qu’Ivan Rakitic, bien que désireux de poursuivre en Catalogne, serait résigné et accepterait enfin de rejoindre Paris si échange il devait y avoir.

Rakitic
Ivan Rakitic n’est plus en odeur de sainteté du côté du FC Barcelone

Toutefois, ça ne veut pas dire que Neymar restera. En effet, d’une part, le Barça a en réalité les cartes en main. Le club catalan sait ce que veut Paris, et possède en son sein tous ces éléments. Il ne lui reste plus qu’à convaincre Dembélé de rejoindre la capitale pour un an. L’autre chose, c’est que Neymar est destiné à quitter le PSG. Si ce n’est pas cette saison, ce sera la saison prochaine avec, sans doute, une indemnité de transfert inférieure à celle qu’aurait pu percevoir Paris cette saison (puisqu’il ne restera plus que 2 années de contrat à l’Auriverde). Et Leonardo en a bien conscience. Mais d’un autre côté, il en va de l’image du PSG que de conserver la star de son projet. On peut aussi dire que le fait de ne pas laisser partir son joueur pourrait empêcher d’autres grands noms de rejoindre le club.

En d’autres termes, le cas Neymar est un puzzle aux multiples facettes et enjeux. Tout ne résulte pas simplement d’une logique financière. Et il en va de même pour le FC Barcelone. Le club de Bartomeu doit en effet conserver se crédibilité intacte à l’issue de ce mercato. Ce n’est pas briser un silence que d’affirmer que les cadres du vestiaire espèrent le retour de Neymar. Messi, Piqué et Suarez en tête. Bartomeu a donc tout intérêt à au moins donner l’impression de tout faire pour rapatrier le Brésilien. Il est donc difficile de comprendre les réelles intentions des uns et des autres. Hormis celle de Neymar lui-même. Sans compter que le FC Barcelone est plutôt un club qui boucle son mercato dès Juillet habituellement.

En tout cas, bien malin celui qui saura prédire avec exactitude la suite des événements. Car à ce jour, rien n’est certain. Même si la tendance est plutôt à ce que Neymar reste au PSG une saison de plus.

Ainsi, ce feuilleton touche quoi qu’il arrive à sa fin. Paris pourrait bien conserver Neymar dans son effectif une saison de plus. Mais Barcelone aura aussi l’occasion d’une manière ou d’une autre de rapatrier le soldat brésilien. En tout cas, cette fin de mercato s’annonce passionnante de toutes parts. Et pourrait bien réserver son lot de cataclysmes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.