Daniil Medvedev remporte son premier Master 1000.

A moins de 10 jours du début de l’US Open, Daniil Medvedev vient d’envoyer un message fort à tous ses concurrents. Le Russe a réalisé un tournoi parfait à Cincinnati et décroche par la même occasion son premier titre en Masters 1000. De quoi rêver à un parcours similaire à l’US Open dans quelques jours…

Daniil Medvedev est en très grande forme et il vient de le prouver à nouveau à Cincinnati. Le Russe surf sur la bonne vague avec trois finales disputées sur dur depuis Wimbledon. Le numéro 5 mondial semble être prêt à 100% pour partir à la conquête d’un titre à l’US Open. Hier, sur le court, il a d’ailleurs pris sa revanche sur David Goffin. Le Belge l’avait écarté il y a plus d’un mois en cinq sets sur le gazon londonien. Depuis, Daniil Medvedev a enchaîné 14 victoires pour seulement 2 défaites et les deux étaient en finale… L’une face à Kyrgios à Washington et l’autre face à Nadal à Montréal. C’est dire si le russe est régulier en ce moment. La surface lui va aussi à merveille, avec son jeu puissant, poussé vers l’avant et avec sa capacité à très bien servir dans les moments importants.

A Cincinnati, Medvedev n’a pas eu besoin de s’employer vraiment avant cette demi-finale décisive face à Novak Djokovic. Après avoir perdu le premier set 6-3, le Russe a complètement renversé le Serbe pour s’imposer en trois manches : 3-6/6-3/6-3. Une performance salué par le Djoker à la fin du match… Derrière qui pouvait imaginer que David Goffin avait une seule chance de le battre tant le Russe était impressionnant depuis un mois sur dur. En seulement deux sets, le numéro 5 mondial a enlevé le rêve au belge de remporter lui aussi son premier titre en Masters 1000. A 23 ans, Medvedev est à l’image de cette nouvelle génération de joueurs qui pousse encore pour détrôner ceux qui pour le moment dominent toujours le tennis mondial. Cette nouvelle édition de l’US Open s’annonce déjà très alléchante…

Richard Gasquet est de retour…

En parlant de Cincinnati, comment ne pas évoquer aussi le parcours brillant de notre tricolore Richard Gasquet. Le Bîterrois a réalisé un grand tournoi cette semaine. Toujours en recherche de son meilleur niveau depuis sa blessure en fin d’année 2018, Richard n’a pas eu de résultats très satisfaisants sur terre ou encore sur gazon. Mais le Français semble avoir retrouvé quelques marques sur dur. Avant ce beau parcours à Cincinnati, Gasquet avait d’abord brillé à Montréal en écartant Benoît Paire et Kei Nishikori, deux joueurs mieux classés et bien plus en forme que lui en ce moment. Le français avait ensuite chuté en 3 manches contre Roberto Bautista-Agut. Mais cette fois-ci à Cincinnati, le Bîterrois a pu prendre sa revanche. Après avoir sorti facilement Murray, Delbonis et Schwartzman aux tours précédents, le tricolore retrouvait l’espagnol. Solide physiquement et mentalement, Gasquet a bataillé pendant plus de deux heures pour l’emporter en trois manches : 7-6/3-6/6-2 et s’offrir une demi-finale en Masters 1000. Chose qui n’était plus arrivée depuis Miami 2013… Une performance qui laisse présager de belles choses pour l’US Open même s’il va falloir obtenir un bon tirage pour espérer atteindre la 2 ème semaine.

Difficile de tirer un réel enseignement de ce mois d’août et plus récemment de la très belle victoire de Daniil Medvedev à Cincinnati. Une chose est sûre, le Russe est en très grande forme avant d’attaquer l’US Open. Il fait déjà figure de favoris tant ses résultats sur dur ce mois-ci ont été exceptionnels. Reste à voir si le numéro 5 mondial gardera la tête froide dans les moments décisifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.