Il y a 20 ans jour pour jour, André Agassi affrontait le surprenant Andreï Medvedev en finale de Roland-Garros. Après deux finales perdues en 1990 et 1991, l’Américain a enfin connu son heure de gloire, ce jour-là sur la terre battue parisienne. Face à lui, l’Ukrainien n’aura jamais démérité et son parcours restera comme l’un des plus beaux Porte d’Auteuil. Retour sur la carrière atypique d’un joueur au look particulier.

Medvedev, un redoutable terrien à ses débuts

Pour les suiveurs les moins assidus, le nom d’Andreï Medvedev ne doit se résumer qu’à son formidable parcours lors de Roland-Garros 1999. Pour autant, le joueur de tennis ukrainien a connu de nombreux succès avant son coup d’éclat à Paris.

Passé professionnel en 1991 à l’âge de 17 ans, Medvedev n’a pas tardé à faire parler de lui sur la surface ocre. Vainqueur de Roland-Garros junior cette même année, il s’est très rapidement imposé comme un sérieux client sur terre battue. Il a d’ailleurs fini l’année avec trois autres tournois remportés (Bordeaux, Stuttgart, Genève). Il continue sa progression l’année suivante en remportant les tournois de New Haven, Barcelone et Estoril. Avant d’atteindre les demi-finales des Internationaux de France et les quarts de finale à l’US Open en 1993 . Vainqueur à Monte-Carlo face à Bruguera en 1994, il confirme au Masters Series d’Hambourg en disposant de Kafelnikov en finale. Des performances qui lui permettent d’atteindre la 4ème place du classement ATP en mai 1994, a 20 ans.

La dégringolade puis le coup d’éclat

Arrivé très rapidement proche des sommets, le grand Ukrainien a ensuite eu du mal à confirmer son nouveau statut. Malgré deux nouvelles victoires à Hambourg, en 1995 et 1997, Andreï Medvedev n’a que très peu brillé dans les autres compétitions. Seul le tournoi de Long Island viendra garnir son palmarès en 1996. Un moral atteint, des questionnements réguliers sur son amour et son intérêt pour le tennis et des résultats décevants le classe au 100ème rang mondial avant d’entamer Roland-Garros en 1999.

Entré de justesse dans le tableau principal, le colosse d’1m93 va finalement éblouir la quinzaine parisienne. Après une démonstration face à Dinu Pescariu (6-3, 6-1, 6-1) pour son entrée en lice, l’Ukrainien de 25 ans élimine Pete Sampras, tête de série n°2, au deuxième tour (7-5, 1-6, 6-4, 6-3). Deux victoires plus tard, il croise le fer en quart de finale avec Gustavo Kuerten, tête de série n°8 et grandissime favori. Avec un mélange d’amorties et de coups surpuissants, le 100ème joueur mondial dispose aisément du Brésilien en trois sets (7-5, 6-4, 6-4).

Après un succès sur Fernando Meligeni en demi-finale, il s’en va défier André Agassi pour une place dans la légende. Son début de match est incroyable. Il profite de l’étonnante apathie du “Kid” pour remporter aisément les deux premières manches. La réaction de l’Américain est alors terrible. Il parvient à redresser la barre pour refaire son retard et recoller à deux manches partout. Dans le dernier set, l’Ukrainien au short à carreaux semble émoussé et doit laisser André Agassi remporter son 4ème tournoi du Grand Chelem (1-6, 2-6, 6-4, 6-3, 6-4). L’Américain devenant ainsi le premier joueur à remporter les quatre tournois du Grand Chelem. Pour Medvedev, la chance est passée. La motivation également.

Deux ans après son formidable aventure parisienne et miné par les blessures, Andreï Medvedev décide de définitivement ranger la raquette en 2001, à l’âge de 27 ans. Joueur de grand talent, l’Ukrainien n’aura finalement jamais réussi à rattraper le fil d’une carrière qui s’annonçait très prometteuse. Il restera néanmoins dans les mémoires des fans de Roland-Garros.


Le petit +

Le parcours de Medvedev à Roland-Garros en 1999:

Dinu PESCARIU : 6-3, 6-1, 6-1 / Pete SAMPRAS : 7-5, 1-6, 6-4, 6-3 / Byron BLACK : 6-1, 6-2, 3-6, 6-1 / Arnaud DI PASQUALE : 7-6 [5], 7-6 [3], 6-1 / Gustavo KUERTEN : 7-5, 6-4, 6-4 / Fernando MELIGENI : 7-5, 3-6, 6-4, 7-6 [6] / André AGASSI : 6-1, 6-2, 4-6, 3-6, 4-6.

Nicolas Inizan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.