L’amateur contre le professionnel. On aurait pu même oser la métaphore de David contre Goliath. Le barrage aller d’accession à la ligue 2 confrontait Le Mans FC, fier 3ème de nationale cette saison, et le Gazélec Ajaccio, qui s’est sauvé d’une relégation grâce à un petit point de plus que Béziers. C’est finalement les Corses qui s’imposent 2 buts à 1 et prennent une option avant le retour, le 2 juin prochain.

Score final : Le Mans 1 – 2 GFC Ajaccio
Buteurs : Rémy Boissier (53′) – Jérémy Blayac (14′) / Wesley Jobello (48′)

Le premier acte se déroulait dans un MMArena plein. Le stade manceau était en feu pour soutenir ses joueurs et croire à cette montée jamais nommée mais tant espérée. Dès l’entame de la rencontre, les manceaux mettaient déjà une pression énorme sur le portier corse. On a cru à l’ouverture du score avec notamment un très bon travail sur le côté droit de Boissier, sans réussite pour autant. Du côté des visiteurs, l’expérience a parlé… Il n’aura fallu qu’une seule réelle occasion pour ouvrir la marque. Jérémy Blayac vient tromper Kocik d’une tête imparable (15e), sur un centre de Palmieri. 1-0 donc dans un premier quart d’heure rythmé. Le score aurait même pu s’alourdir dans cette première demi-heure si le gardien sang et or n’avait pas réalisé trois arrêts décisifs. Les Manceaux, loin d’être abattus, vont de leur côté continuer les efforts sans réellement parvenir à déstabiliser le dispositif corse. Les hommes d’Hervé Della Maggiore rentrent donc aux vestiaires en tête.

Les pensionnaires de National cueillis à froid

La score ne va pas rester figer longtemps puisque dès la 48ème minute, Jobello pousse le ballon dans le but vide après une mauvaise appréciation de Kocik. 2-0 pour Ajaccio. De quoi calmer les ardeurs des supporters locaux. Sur le terrain, les Manceaux, quant à eux, ne perdent pas de temps et continuent à se créer des occasions. Des efforts récompensés à la 53ème minute, grâce à Boissier. Le numéro 22 récupère là aussi un ballon mal dégagé de Oberhauser et redonne espoir à son équipe. Une réduction du score méritée compte tenu des nombreuses occasions mancelles. À l’heure de jeu, le rythme reste inchangé et les opportunités s’enchaînent. On notera la très bonne rentrée de Diarra qui aura beaucoup tenté sur son côté droit. Le Gazélec s’impose finalement sans pour autant avoir été dominateur. Les Corses, appliqués, repartent avec la victoire et se rapprochent du maintien. Rendez-vous dimanche prochain en Corse pour l’acte 2.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.