Eden Hazard est l’un des meilleurs joueurs de l’exercice en cours. Auteur de l’une de ses meilleures saisons sous le maillot blues (16 buts et 12 passes décisives en Premier League), le virevoltant ailier est fréquemment annoncé du côté du Real Madrid, où Zidane rêverait de pouvoir s’offrir le joyau belge. Ce possible départ a trouvé un écho dans tous les pays des 5 grands championnats européens. Toutefois, du côté de l’Allemagne, évoquer le nom « Hazard » porte à confusion. Car, au-delà d’Eden, un autre Hazard réalise une saison époustouflante au plus haut niveau : Thorgan Hazard.

De l’ombre à la lumière : un parcours chaotique

Thorgan Hazard, avant cette saison, c’est l’histoire d’un « frère de ». C’est dans l’ombre de son grand frère Eden, alors tout juste auréolé du titre de meilleur joueur de Ligue 1, que Thorgan signe à Chelsea pour 500 000 euros. Bien sûr, lors de cet été 2012, on ne parle que d’Eden qui vient de signer avec les Blues pour 40 millions d’euros. Et les quelques avis portés sur Thorgan perçoivent surtout son transfert comme un arrangement favorisant l’arrivée de l’ainé des Hazard dans la capitale anglaise.

La faute, également, à Chelsea qui reconnait n’avoir recruté l’ancien du RC Lens que pour garnir les rangs de la réserve. Dans le fond, Chelsea ne compte pas sur le joueur. Rien de plus indéniable. Après tout, quel joueur pourrait être recruté avant d’être prêté à peine 1 mois plus tard, si ce n’est un joueur acheté pour des raisons « politiques » ? Car oui, Thorgan est immédiatement prêté en Belgique. Plus précisément, c’est vers Zulte Waregem qu’il se dirige.

Là-bas, Thorgan fait ses gammes. Devenu rapidement un joueur clé au sein de l’équipe, le jeune Hazard surprend. Alors que son frère montre de belles choses à Chelsea, lui se régale en Belgique. Il finira même vice-champion de Belgique lors de la saison 2012-2013. Dans une équipe qui n’était pas programmé pour jouer le titre. Il boucle sa première saison en tant que titulaire avec 5 buts et 10 passes décisives en 38 rencontres disputées.

Thorgan Hazard, illustre inconnu à l’époque, réalise sa première saison pleine avec le Zulte Waregem, en Belgique

Mais il ne s’agit que de la Jupiler League pour beaucoup. Être un bon joueur d’un championnat mineur n’est pas suffisant. Pourtant, à la suite de ses bonnes performances, le jeune Hazard est convoqué pour la première fois en équipe nationale par Marc Wilmots. Ainsi, le 29 mai 2013, Thorgan Hazard connaît sa première sélection avec la Belgique face aux Etats-Unis en amical (4-2).

Mais hors de question pour Thorgan de s’arrêter là. Pendant que son frère brille, il veut se faire un prénom. Alors, il s’agit lors de la saison suivante de confirmer. Devenu un cadre du SV Zulte Waregem, il hérite du brassard de capitaine pour la saison 2013-2014. Mais surtout, durant sa seconde saison en Belgique, il dispute 53 rencontres toutes compétitions confondues et inscrit 17 buts tout en délivrant 20 passes décisives – dont 15 en Championnat – faisant de lui le meilleur passeur de la Jupiler Pro League. Malheureusement, cela ne suffira pas pour être convoqué pour le Mondial 2014 au Brésil.

Thorgan et Eden ont joué leur premier match commun avec les Diables Rouges face aux États-Unis en amical (victoire 4 buts à 2)

Mais l’essentiel est ailleurs. Car Thorgan Hazard vient de réaliser sa première saison pleine en professionnel. Ce n’est toutefois pas suffisant pour briguer une place dans l’équipe première de Chelsea. Après tout, la Jupiler Pro League n’est pas la Premier League dans laquelle son frère a réussi à se faire une place majeure. Et Thorgan le sait. Plusieurs paliers ont besoin d’être franchis avant d’atteindre ce niveau. Et pour que le nom Hazard ne fasse pas systématiquement référence au numéro 10 des Blues. Alors, il demande à Chelsea de reparti en prêt. Mais plus dans un championnat mineur. Cette fois, Thorgan décide de se rendre en Allemagne pour continuer son initiation. Au Borussia Mönchengladbach.

Des débuts prometteurs à Mönchengladbach

 Garçon intelligent et gérant sa carrière d’une main de maitre, Thorgan Hazard sait que Mönchengladbach constitue la destination idéale à son niveau. Dans un des plus grands championnats du monde, au sein d’une équipe correspondant à son profil (joueuse et offensive) mais où il aura du temps de jeu, Thorgan sait qu’il sera dans le meilleur environnement possible pour progresser. Cela est d’autant plus vrai que lorsqu’il arrive en Juillet 2014 en Allemagne, l’entraîneur de Mönchengladbach n’est autre que Lucien Favre, coach francophone réputé pour son style de jeu enthousiasmant et ses rapports positifs avec ses joueurs. Tout ce dont rêve Thorgan Hazard.

Lucien Favre a réussi des exploits avec les clubs qu’il a entraînés (Monchengladbach, Nice, Dortmund…)

Et cela tombe bien, car Lucien Favre en attend beaucoup de la part du Belge. Bien que n’ayant aucune réelle référence au plus haut niveau, Favre connait les qualités du jeune Hazard. Vif, technique et percutant, Thorgan peut occuper les 3 postes de son attaque. Pour lui démontrer sa confiance, Favre ira même jusqu’à confier le mythique numéro 10 à Thorgan. À ce moment, il n’est toutefois pas interdit de penser qu’il aura du mal à assumer un tel rôle aussi vite. Et pourtant…

Ce qui impressionne le plus chez Thorgan Hazard, c’est son immense capacité d’adaptation. Passer de la 1ère division belge à la Bundesliga ? Pas de problème. Sa première partie de saison est excellente. Le Belge marque et fait marquer, à l’instar de ces 2 passes décisives réalisées face à Leverkusen. Très utilisé sur l’aile gauche, Thorgan brille. Grâce, encore, à un Lucien Favre qui sait le gérer. Pas question pour le Suisse de le cramer. Alors, il le fait débuter certaines rencontres sur le banc. Pas pour insuffisances. Mais parce qu’il veut s’assurer de ne pas griller des étapes avec un joueur qu’il sait doter d’un immense potentiel.

Ce potentiel, les supporteurs de Mönchengladbach le voient également. Alors, lorsqu’il s’agit pour eux d’élire le meilleur joueur de cette première partie de saison 2014-2015, Thorgan est un choix évident. Aussi vite, le Belge a su par ses dribles chaloupés et ses frappes précises séduire des Allemands pourtant exigeants. Et ses dirigeants eux-mêmes entrent en négociation avec Chelsea pour l’acquérir définitivement à l’issue de l’exercice. Problème : José Mourinho, alors à la tête de Chelsea, refuse. Car les performances de Thorgan Hazard ont fini par arriver de l’autre côté de la Manche. Et Mourinho voit en lui un joueur pouvant encore progresser.

Thorgan Hazard a réalisé une première saison pleine d’espoir avec l’autre Borussia

Mais Thorgan Hazard joue au même poste que son frère, Eden. Alors, après plusieurs négociations, Chelsea accepte de laisser partir le jeune joueur, loin d’être au niveau de ce dernier. Mais cela ne perturbe pas plus que ça le benjamin des Hazard. En effet, il réalise une saison 2014-2015 pleine. Il est même l’un des grands artisans de la 3ème place de Mönchengladbach en Bundesliga cette saison-là.

Les saisons suivantes seront malgré tout plus difficiles pour le club allemand. Le départ de Favre en 2015 coïncide avec une chute au classement du club, régulièrement classé dans le ventre mou. Mais Thorgan Hazard, lui, continue de progresser chaque saison un peu plus au niveau individuel. Jusqu’à cette saison, explosive.

L’explosion de cette saison

Lorsque l’on cite les révélations de Bundesliga cette saison, le nom de Jadon Sancho revient naturellement, de par son âge. Mais l’un des joueurs phares de cette Bundesliga version 2018-2019, c’est Thorgan Hazard.

La saison réussie de Mönchengladbach, 5ème de Bundesliga et en lice pour une qualification en C1, doit beaucoup au jeune belge. Devenu indispensable à son équipe, Thorgan Hazard rayonne, bien que l’on en parle que très peu. Il est cette saison l’un des meilleurs joueurs de Bundesliga. Et dans un championnat regroupant des éléments comme Reus, Sancho ou Lewandowski, cela en dit long sur la qualité du joueur.

Thorgan Hazard est devenu l’un des meilleurs joueurs de Bundesliga cette saison

Auteur de 9 buts et 10 passes décisives en 28 rencontres, Thorgan Hazard continue de progresser. Devenu beaucoup plus efficace, le Belge a également depuis 2 saisons acquis une place régulière au sein des Diables Rouges. Même si quelques pépins physiques sont venus troubler cette saison, Thorgan Hazard a réussi son pari allemand. Son profil particulier (1m74) ainsi que la qualité de son pied fort (droit) ont fait de lui un joueur capable de jouer dans des petits périmètres. Mais son explosivité lui permet également de prendre les espaces. Un profil similaire à un certain Eden Hazard (un peu plus puissant cependant, Premier League oblige).

Thorgan Hazard est aujourd’hui devenu l’élément clé d’un Mönchengladbach en passe de se qualifier pour la C1 la saison prochaine. Elu 6 fois homme du match, et réussissant en moyenne 2.2 dribbles/match et 2.4 passes clés/match, Thorgan Hazard a encore passé un cap cette saison. Surtout, il a réalisé des performances remarquées face aux gros. C’est par exemple à l’Allianz Arena, lors du victoire 3-0 du Borussia face au Bayern en Octobre dernier, que Thorgan Hazard avait réalisé une superbe prestation. Provocateur balle au pied, le jeune belge avait aussi su se mettre au diapason de ses coéquipiers. Pour distribuer et organiser le jeu.

Face au Bayern Munich, Thorgan Hazard a montré qu’il pouvait se hisser au niveau des plus grands joueurs européens (victoire 3-0)

Ainsi, cette saison pleine du côté de Mönchengladbach a permis à Thorgan de se distinguer définitivement d’Eden. Et à attirer l’œil de grands clubs européens. Il est aujourd’hui de notoriété publique que Thorgan Hazard quittera son club à la fin de la saison. Pour de nouveau franchir un palier. Le plus haut. L’un des meilleurs joueurs de Bundesliga, désormais reconnu pour son talent bien plus que pour son lien de parenté avec l’un des meilleurs du monde, attire les convoitises. On a notamment pu évoquer un intérêt de Liverpool il y a quelques mois. Pas mal. Mais, forcément, l’Allemagne ayant entièrement reconnu le talent du joueur de 26 ans, ses plus fidèles représentants également. Notamment le Borussia Dortmund.

Un départ à Dortmund… Pour connaître le gout de la C1

Comme il l’a fait en partant en Belgique. Comme il l’a fait en arrivant en Allemagne. Thorgan Hazard veut franchir un nouveau cap. Celui des grands. Après avoir expérimenté la Ligue Europa, il s’agit donc pour lui d’atteindre sa jumelle. La plus belle des coupes. Celle aux Grandes Oreilles.

Ainsi, un départ vers un club régulièrement qualifié pour la compétition est de vigueur. Selon Kicker, le transfert du Belge pour Dortmund serait acté depuis le début de semaine. Pour un montant de près de 40 millions d’euros. Cette somme constituerait un record pour le BVB. Et témoignerait ainsi de la nouvelle dimension prise, à force de travail, par celui qu’il ne convient plus de qualifier comme le « petit frère d’Eden Hazard ».

À Dortmund, il bénéficierait ainsi d’un club fait pour lui. Les coéquipiers de Marco Reus pratiquent en effet un football correspondant à celui de Thorgan Hazard, tout en jouant les premiers rôles en Bundesliga. Surtout, le profil de Thorgan conviendrait à merveille au Borussia Dortmund. En effet, hormis Sancho, le BVB ne dispose plus vraiment de joueurs capables très souvent de faire la différence grâce à leur explosivité. Le repositionnement de Marco Reus en meneur de jeu y joue beaucoup d’ailleurs. Et puis, une ligne constituée de Sancho, Thorgan Hazard et Marco Reus a de quoi faire rêver.

Le BVB de Lucien Favre a encore progressé cette saison, et pourrait continuer sur sa lancée grâce à Hazard

Surtout, à Dortmund, Thorgan Hazard pourrait retrouver Lucien Favre. L’entraîneur qui l’avait lancé en Bundesliga serait alors le coach idéal pour lui permettre de passer un nouveau palier. Cela est d’autant plus vrai que Favre est réputé dans ce domaine. Ainsi, au Borussia Dortmund, Thorgan Hazard pourrait totalement exploser aux yeux de l’Europe entière. Celui qui a déjà ravi la Bundesliga pour alors enfin montrer au reste du monde ce qu’il vaut vraiment. Désormais émancipé de l’ombre de son talentueux frère, il semble prêt pour ce nouveau défi. Le plus beau de tous. Et, qui sait ? Peut-être que d’ici peu, ce sera Eden qui sera comparé à Thorgan.

Total
26
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.